Quel Bois utiliser ?

Quel bois utiliser ?

C’EST AVEC UN BON BOIS QUE L’ON OBTIENT LES MEILLEURES PERFORMANCES
TURBO FONTE PRÉCONISE LE BOIS CONFORME À LA MARQUE « NF BOIS DE CHAUFFAGE »
AVEC CLASSE D'HUMIDITE H1 ≤ 1

Préférez des bois qui donnent de bonnes braises et par conséquent tiennent le feu : le CHARME et le CHÊNE sont les meilleurs, le FRÊNE, l’ÉRABLE et le BOULEAU perdent de 8 à 11 % de pouvoir calorifique par rapport au CHARME, l’ORME 16 % et le HÊTRE 20 %. Le SAULE, le PEUPLIER, le TILLEUL et le MARRONNIER chauffent peu ; à titre indicatif le peuplier chauffe deux fois moins que le chêne. Il est conseillé d’éviter le SAPIN et le PIN et tous les résineux en règle générale, leur pouvoir calorifique est moyen, 30 % de moins que le CHARME, mais surtout leur résine provoque un goudronnage plus rapide.

A éviter absolument : les bois de palettes, chutes de menuiseries, ceps de vigne, souches et en règle générale tout bois d’une hygrométrie inférieure à 10% qui provoquent une combustion trop intense, préjudiciable à la bonne tenue de la fonte et autres matériaux constitutifs de l’appareil, tous les bois traités, poutres de chemin de fer, poteaux téléphoniques, poutres de mine etc., qui risquent de provoquer des émanations toxiques et d’encrasser l’installation. LE BOIS TROP HUMIDE, PAR L’EFFET DU POINT DE ROSÉE, ENDOMMAGE L’INSTA LLATION ET LE CONDUIT DE FUMÉE. Le pourcentage d’hygrométrie du bois utilisé devra être inférieur à 18 % POUR LES QUARTIERS et à 20 % pour les rondins, soit 2 ans de coupe au moins en général et entreposé à l’abri dans un endroit ventilé, le stockage étant réalisé une rangée dans un sens, une rangée dans l’autre. Il faut savoir qu’un bois avec une hygrométrie importante, non seulement ne chauffe pas malgré les flammes jaunes importantes et dure peu de temps. Il est par exemple courant de voir du bois à 50 % d’hygrométrie, dans ce cas vous disposerez de deux fois moins d’énergie qu’avec du bois sec. L’évaporation de l’eau contenue dans le bois crée un abaissement de température (frigories) par absorption, suivant le principe physique naturel du passage de l’état liquide à l’état gazeux. Le bois très humide donne de l’air froid.