Bois ou Granulés ?

 

POURQUOI CHOISIR UN APPAREIL À GRANULÉS ?

Alliant les avantages du feu de bois traditionnel et les atouts d’un combustible pratique et performant, les appareils à granulés suscitent un grand intérêt auprès du public et des professionnels.
Pratiques et élégants, ces appareils intelligents sont capables de fonctionner avec une importante autonomie. Ils sont d’un grand confort d’utilisation, leur programmation intuitive leur permet de s’adapter au mieux à vos habitudes de vie. Si vous souhaitez privilégier la simplicité d’utilisation, un mode manuel est toujours disponible.
Le granulé de bois (ou pellets), obtenu à partir de résidus de découpe de bois est une énergie complètement renouvelable, disponible en grande quantité et gérée de manière durable. Il offre aujourd’hui un rapport coût/pouvoir calorifique très compétitif.
Autonomie, simplicité d’utilisation et rendement sont autant d’arguments qui placent les appareils à granulés leaders en termes d’équipement.

LES POÊLES A BOIS : pratiques et simples d’utilisation

Les poêles à bois sont des solutions de chauffage qui allient également design et haut niveau de performance. Tous nos appareils bénéficient d’une excellente post-combustion grâce à une subtile combinaison d’arrivées d’air primaire, secondaire/tertiaire. Cette technologie permet d’obtenir une combustion optimale qui émet très peu de particules fines et respecte l’environnement en obtenant de très hauts rendements (75 à 83 %).
Un panel de puissances est proposé, cela permet de choisir le poêle à bois adapté à son habitation. La taille des bûches est également un critère. En effet, la dimension de la chambre de combustion va faire évoluer les performances de l’appareil.
Le bois est une énergie renouvelable qui participe à l’entretien et à la croissance de la forêt française. Pour optimiser le fonctionnement de l’appareil de chauffage, il est primordial d’utiliser des combustibles bois secs. Pour une bonne efficacité lors de sa combustion, le taux d’humidité du combustible doit être inférieur à 20 %. Un bois coupé au printemps pourra être brûlé un an et demi voire seulement deux ans plus tard.